Energétique Traditionnelle Chinoise

vendredi 15 juin 2012

Vous êtes un miracle

Chers amis, vous êtes un vrai miracle. On vous a certainement dit un jour que vous ne valez rien, mais vous êtes rien de moins qu’un miracle, le fait que vous soyez là, vivants et capables de respirer. Vous contenez l’univers en vous et c’est la preuve suffisante que vous êtes un miracle.

Peinture: Anne-Marie Zilberman

 Moments merveilleux
Quand vous inspirez vous êtes conscients de votre inspiration. J’inspire, je sais que j’inspire et il est possible pour moi de profiter de mon inspiration. Personne ne peut m’empêcher de jouir de mon inspiration. Je respire comme une personne libre. Quand j’expire je sais que j’expire et il se peut que j’ai alors envie de sourire parce que pour moi être vivant, être capable de respirer comme cela est déjà un miracle. Je souris à ma respiration et je suis conscient que je suis vivant. Etre vivant est un miracle, le plus grand des miracles. Etre conscient qu’on est en vie et en train de respirer – c’est réaliser le miracle. Vous pouvez réaliser ce miracle à n’importe quel moment de la journée. Etre conscient que vous êtes vivants et que vous pouvez faire un pas est un miracle. Un maître zen très connu au 9e siècle, Lin Chi, disait que le miracle n’est pas de marcher sur l’eau mais sur la terre. Tout le monde marche sur la terre mais il y a ceux qui marchent comme un esclave, pas libres du tout. Ils sont aspirés par le futur, ils sont aspirés par le passé. Ils ne sont pas capables de s’ancrer dans le moment présent, là où la vie est disponible. Dans notre vie, nous pouvons être pris par nos soucis, nos désespoirs et nos projets. Si nous sommes pris par les regrets du passé ou l’angoisse du futur, nous ne serons pas une personne libre. Nous sommes incapables de nous ancrer dans le moment présent.

J’ai un exercice de respiration que je voudrais vous offrir. Je suis sûr que dans les moments difficiles si vous suivez cet exercice, cela vous soulagera.

J’inspire, je sais que j’inspire.
J’expire, je sais que j’expire.
J’inspire, mon inspiration devient plus profonde.
J’expire, mon expiration devient plus douce.

Ces quatre phrases peuvent être raccourcies comme ceci :

Dedans, dehors, plus profonde, plus douce

Inspirant, je me calme, expirant je me mets à l’aise.
Inspirant, je souris, expirant, je me relâche.
Inspirant je m’installe dans le moment présent.
Expirant, je sens que c’est un merveilleux moment.

Calme, Aise, Souris et Relâche

J’aimerais vous inviter à chanter avec moi. Vous chantez pour moi et je respire pour vous.
J’apprécierai ma respiration. Vais-je chanter pour vous et vous respirer pour moi ? S’il vous plaît.

J’inspire-j’expire, plus profonde-plus douce, 
Je me calme-je relâche, je souris-je suis libre, 
Moment présent-merveilleux moment.

Par Thich Nhat Hanh

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire